Sunday, December 7, 2008

Album of the week : The All Time Greatest Hits of Roy Orbison



Roy O was a genius. The first real romantic rock'n roll singer, and one of the greatest voices.
And a great songwriter too. From 1960 to 1964 (a very short perio and one of the worst of rnr history) he cut a string of unbelievable hits.
His most popular, "O Pretty Woman", is not so representative of his work. If you want the best of Roy Orbison, pick the ballads : "Only The lonely", "In Dreams", "It's Over", "Crying, Running Scared", "Blue Bayou"...
All about loneliness, lost love, yearning (and the collateral sexual frustration).
If you have no idea about his life, check his bio on AMG. Here's a good extract :
What he lacked in charisma and photogenic looks, Orbison made up for in spades with his quavering operatic voice and melodramatic narratives of unrequited love and yearning. In the process, he established rock & roll archetypes of the underdog and the hopelessly romantic loser. These were not only amplified by peers such as Del Shannon and Gene Pitney, but also influenced future generations of roots rockers such as Bruce Springsteen and Chris Isaak, as well as modern country stars the Mavericks.
Now just for you, her's a video from A Black And White Night Live, a DVD and album from 1989 and this beautiful version of Running Scared (You'll notice he's backed a very admirative Boss and Elvis Costello among others). the contrast between his body and his voice is stunning.


Buy the DVD


Roy Orbison avait aussi cette immense qualité d'être tout simplement un type en or, gentil, serviable, et ce malgré les multiples drames qu'il a vécu (perte de sa femme dans un accident de moto puis de 2 de ses fils dans un incendie). Star malgré lui, puisqu'après ses premiers succès rockabilly chez Sun, il avait décidé d'écrire pour les autres (un crime, avec une voix pareille). Heureusement, il fut obligé d'enregistrer lui-même "Only The Lonely", que les Everly Brothers lui avaient refusé. La chanson fut numéro 2 au Billboard, et la vraie carrière de Roy Orbison le chanteur romantique commençait.
On reparlera de lui dans quelques semaines, quand on abordera l'année 1989 qui fut celle de son grand retour, enfin, posthume, puisqu'il est mort en décembre 1988.
voici une de ses plus belles ballades, tirée du même concert que la vidéo ci-dessus.
Comme le dit Philippe Auclair dans le
Dictionnaire du rock, " Il n'était ni un Presley, ni un Lenoon, mais un homme ordinaire, humble, délicat, facile d'accès, doté d'un caractère dont la générosité était devenu une légende dans le monde des musiciens (...) orbison appartenait à une race rarissime, pour laquelle les limites imposées par le rock étaient devenues un vaisseau sprituel, et profondément humain".

Roy Orbison - in Dreams (buy)

4 comments:

mad said...

j'aime beacoup , vraiment.

de quelle année est ce titre ?

mad said...

je ferais mieux de lire le texte en entier avant de poser des questions stupides !
je ne connaissais pas et c'est vraiment super

Nicolas Lejeune said...

merci, Mad.
Oui c'est vraiment magnifique, et il y en a quelques autres comme celle-là suir l'album.
D'ailleurs ça me fait penser qu'il faut que je poste de la musique sur le blog du groupe quand j'aurais le temps

Nicolas Lejeune said...

C'est une version enregistrée en concert en 88 mais l'original est de 1963